13-06-2016

LES BRIGANDES : QUE D’HISTOIRES POUR UN EPIPHENOMENE DANS LA REACOSPHERE ?

 

 

 

Jérôme Bourbon a gagné : le groupe de jeunes chanteuses aux allures « bon enfant », aux qualités musicales médiocres et aux chansons un peu niaises quoique pourvues de paroles semblant plutôt orthodoxes dans la « réacosphère » la plus traditionnelle, a été mise au ban et interdite de production à la manifestation annuelle de Civitas en l’honneur de Jeanne d’Arc.

 

La sanction n’était-elle pas un peu rude, comme l’extraordinaire maladresse de la défense ne peut empêcher de l’envisager ? En affublant le très sédévacantiste-et parfois « complotiste »- directeur de Rivarol de l’expression-sobriquet d’ « agent du Pape jésuite Bergoglio », les Brigandes semblent surtout faire preuve d’une méconnaissance assez colossale de la complexité des obédiences du milieu qu’elles prétendaient incarner en version chanson.

 

Il est vrai que cette méconnaissance en elle-même nous semble presqu’aussi « suspecte » que leur obsession à l’égard d’une Compagnie de Jésus malgré tout moins portée aux gémonies que les « quatre Etats confédérés » du maître de Martigues dont les plus unanimement honnis sont…les franc-maçons! Lesquels franc-maçons semblent justement bénéficier de davantage de « discernement » à leurs yeux que l’ordre religieux aussi vigoureusement dénoncé ce qui, pour le coup, n’est plus du tout « orthodoxe », même et surtout en employant des expressions aussi absurdes que « maçonnerie blanche » , sauf si les références en sont étrangère à l’inspiration idéologique « réac » traditionnelle !

 

Pourtant, il nous semble nécessaire de considérer avec « précautions » les affiliations gnostiques, crypto-maçonnique, néo-paganisante qu’on leur a prétendu, en raison notamment du passé un peu trouble des leurs accusateurs primaires, notamment la sulfureuse Annick Levinfosse, liée semble-il à la judéo-argentine Nouvelle Acropole. Même si cela ne suffit pas à rendre le prétendu gourou Joël Labruyère, moins net de reproche en ce domaine, loin s’en faut, la question est que ses liens avec les Brigandes ont été vraisemblablement exagérés ! Et quant aux accusations sur leur « mode de vie », il s’agit là aussi de faire preuve de discernement, tant il s’agit davantage d’un « regroupement communautaire » généralement promu par la galaxie réaco-traditionnaliste que d’un fonctionnement sectaire, les chanteuse vivant avec époux dans des chambres voire des logements « séparés » !

 

 

Alors ? Avaient-elles la sincérité autant que l’enthousiasme des convertis et se sont-elles manifestement « mal exprimées » dans leur recherche légitime d’originalité ? C’est possible, même si cela ne résoud pas la question de leur différence d’indulgence entre jésuites et franc-maçons ! Ont-elles obéi en tout et pour tout à leur gourou Labruyère comme leur en accuse l’excessif mais souvent orthodoxe Jérôme Bourbon ? C’est possible aussi mais alors pourquoi ont-elles alors pris à cœur d’aborder des questions qui ne sont plus d’actualité mais font partie du patrimoine intellectuel de la « réacosphère traditionnelle » telles la Contre-révolution, les infiltrés issus de la mouvance « néo-droitière » ont général font attention à minimiser l’importance de ces questions-là !

 

Notre avis immédiat sera que ce sont de converties sincères mais qui n’ont pas fait preuve de tout le discernement nécessaire, aussi bien dans leurs adversaires jaloux internes « au milieu » que dans…leurs bienfaiteurs !

 

Publié par ecoloreac dans Non classé | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Le Pays |
Les incendies en France |
News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aidoCopro
| l'actue des starlette
| INDIGNEZ VOUS!