LE CARACTERE SCANDALEUX DU VACCIN ANTI-GRIPPE AVAIT DEJA ETE MIS EN EVIDENCE PAR LE DOCTEUR GROUSSAC

LES REDOUTABLES VACCINS ANTIGRIPPE DONT ON NE PARLE QU’EN COULISSE NOS AMIS LES RETRAITES EN DANGER DE DEGENERESECENCE

L’ouverture hier à Stockholm de la cérémonie des Prix Nobel a vu le prix de Médecine attribué à deux chercheurs américains, Andrew Fire et Craig C. Mello, pour leur découverte des mécanismes biologiques contrôlant les flux d’informations génétiques. Leurs travaux originaux portaient sur l’étude des ARN interférence double-brin chez le nématode Caenorhabditis elegans.

 

Le Prix Nobel de Médecine et Physiologie 2006, sur l’ARN interférence, explique comment une régulation, du noyau et donc des gènes des cellules, est exercée par des ARN double-brins. Ces doubles ARN bloquent sur la chaîne d’ADN certains gènes. Le vaccin anti-grippe est constitué de fragments d’ARN doubles brins. Il bloque donc certains gènes. Le vaccin anti-grippe fait sur des personnes âgées, dont les gènes des cellules se ralentissent ou diminuent leur production, va donc bloquer certains gènes déjà déficients, comme c’est exposé par le prix Nobel

Laisser un commentaire

Le Pays |
Les incendies en France |
News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aidoCopro
| l'actue des starlette
| INDIGNEZ VOUS!