LE CHAUFFAGE COLLECTIF: UN EXEMPLE D’ENCOURAGEMENT A L’IRRESPONSABILITE ANTI ECONOMIQUE ET ANTI ECOLOGIQUE

Chauffage collectif, gaspillage, pollution, et compteur… Topics et sujets similaires Forum énergies, maison, solaire, chauffage, bois, isolation, écologie, économies et dopage à l’eau Index du Forum -> Confort thermique, chauffage et isolation de votre habitation Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant Auteur Message ginkos23 Je découvre l’éconologie Inscrit le: 28 Mar 2008 Messages: 2 Posté le: Jeu 12 Mar 2009, 15:18 Sujet du message: Chauffage collectif, gaspillage, pollution, et compteur… ——————————————————————————– Le gaspillage d’energie dans le chauffage collectif : J’ai eu plusieurs fois l’occasion de vivre dans des immeubles qui ont le chauffage collectif. Bilan : une facture de chauffage partagée extraordinairement haute. C’est simple, en hiver le chauffage tourne chez tout le monde et la régulation est faite chez beaucoup en ouvrant les fenêtre tout en maintenant le chauffage au maxi. (31°c mesuré une fois ! :o uch: )C’est un drame environnemental. On devrait rendre obligatoire dans tous les immeubles des systèmes de compteurs individuels. Il existe un moyen pour tous les types de chauffage. Ça devrait être la priorité avant de parler d’isolation. Je croyais que l’europe avait imposé une loi dans ce sens mais en tout cas quel gachi econo-écologique ! :pfff: Revenir en haut de page Annonces Pro Connectez vous pour supprimer ces annonces dirk pitt J’économise des tonnes de CO2 Inscrit le: 10 Jan 2008 Messages: 1073 Localisation: isere Posté le: Jeu 12 Mar 2009, 16:20 Sujet du message: ——————————————————————————– oui c’est vrai et ce qui est d’autant plus dommage, c’est que l’immeuble collectif avec chaudiere centralisée est theoriquement moins consommateur que plusieurs logements individuels (compacité de l’habitation) et même moins consommateur que le même immeuble avec des chaudieres individuelles (gaz en général) dans chaque logement. (multiplication des pertes de production) les problemes sont de deux ordres: 1- mauvais réglages et/ou pietre regulation de l’installation qui provoquent des desequilibres entre les logements. resultat: pour avoir la paix: l’exploitant monte le chauffage pour ne plus avoir de reclamations 2- pas de reponsabilisation individuelle comme tu le souligne car la depense est mutualisée. En allemagne, il y a des compteurs d’eau chaude avec sonde de temperature qui comptabilise l’energie thermique depensée pour chaque appartement. _________________ cliquez ma signature Revenir en haut de page Did67 Econologue expert Inscrit le: 20 Jan 2008 Messages: 1642 Localisation: Alsace Posté le: Jeu 12 Mar 2009, 16:55 Sujet du message: ——————————————————————————– dirk pitt a écrit: 2- pas de reponsabilisation individuelle comme tu le souligne car la depense est mutualisée… Ce qui montre bien la grandeur de l’homme et son respect pour l’environnement !!! Et au passage, qui devrait faire réfléchir tous les « écolos militants » prompt à critiquer les gouvernements. Rendez-vous compte : on en est à réclamer une loi ! Et prompts à critiquer ceux qui, comme moi, prêchent en faveur de solution genre taxes pour frapper là où ça fait mal, c’est-à-dire, le portefeuille (je fais référence là à la taxe carbone pour faciliter le passage des combustibles fossiles aux énergies renouvelables). On m’oppose souvent des arguemnts basés sur le fait que les gens pourraient être raisonnbales. L’histoire des appartements (mais je vis la même chose dans le bahut que je dirige où je passe mon temps à fermer des fenêtres au-dessus de radiateurs poussés sur 7 !) montre hélas que la grande majorité n’est pas raisonnable. C’est la preuve par… 5 millions ????

Laisser un commentaire

Le Pays |
Les incendies en France |
News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aidoCopro
| l'actue des starlette
| INDIGNEZ VOUS!